Le réveil du volcan

Vers la mi-avril 1902, on s’a, sans trop s’éer, que la cre de la montagne se remettait à fumer. Le panache s’éit et devint a sombre. Des nuages plus violents s’élevaient, et la je qui, attirée par la cu du sp, s’était mise de plus belle à aller là, rapportait avoir entendu de sourds gron sou. Puis, ces parties de cam durent ce à cause de certaines pluies de cen fine qui rendaient vrai in le séjour au bo du cra.