Le travail dans les mines vers 1860

Les quatre mineur oupaient chacun quatre mètre environ de la veine ; et cette veine était si mince, épaie à p en cet endroit de cinquante centimètres, qu'ils se trouvaient là comme ap entre le toit et le mur, se traînant sur les genou et les coude. C'était Mathieu qui souffrait le plus. La température montait jusqu'à trente-cinq degré, l'air ne circulait pas, l'étou à la longue devenait mortel. Il avait dû fi sa lampe à un clou près de sa tête ; et cette lampe lui chauait le crâne.
La roche, au de de lui à quelque centimètre de son visage, ruisselait d'eau, de grosse goutte continue et rapide, tombaient toujours à la même place. Il avait beau tordre le cou, renverser la nuque, elles s'écrasaient et claquaient s relâche ; Au bout d'un q d'heure, il était trempé, couv de sueur lui-même, fumant d'une chaude bu.