La peur de Marie-Claire.

Dans le lointain, j'apercev une masse noire qui couvr tout le pays. Cela sembl s'avanc lentement vers moi. Un chien, qui se m à aboy, me rend un peu confiance, et presque aussitôt je reconn que la masse noire ét une forêt.
En y entrant, il me sembl que le vent ét encore plus violent. J'entend de longs sifflements, des craquements et des chutes de branches. J'entend marcher derrière moi, et je sent qu'on me touch à l'épaule. Je me retourn vivement, mais je ne v personne.