Grand-père

La fenêtre s’ouvrit lentement et un vi homme pencha à la crois. Il était coiffé du chapeau noir, rond, à large bord, des pays d’autrefois. Un gil de toile brune dont une épaie chaîne de montre retenait les deux parti, une chemise aux manches retrou, le col largement ouv, un mouchoir rouge noué autour du c lui donnaient une aarence de félibre*.Des cheveu blanc touffu, une moustache grise bien ta, un sourire frais, un grand calme lui conféraient une aitude noble.