Un indien plus vrai que nature

J’avais un arc vé, venu tout dr du Nouveau Monde en pa par la boutique du bro. Je fabriquai des fl avec des ros, et, caché dans les brou, je les tirais fé contre la porte des cabin, constitués par une sorte de rite au bout de l’all. Puis je volai un couteau pointu dans la cuisine : je le tenais par la lame, entre le pouce et l’in (à la fa des Indiens Comanches) et je le lanais de toutes mes forces contre le tr d’un p.