93

Le premier de ces trois était pâle, jeune, grave, avec les minces et le regard froid. Il avait dans la joue un nerveux qui devait le gêner pour sourire. Il était poudré, ganté, brossé, boutonné ; son bleu clair ne faisait pas un . Les deux autres hommes étaient, l’un, une espèce de , l’autre, une espèce de . Le grand, débraillé dans un vaste habit de écarlate, le col nu dans une cravate dénouée tombant plus bas que le , la veste ouverte avec des boutons arrachés, était botté de à revers et avait les tout hérissés. Le petit était un homme jaune qui, assis, semblait ; il avait la tête renversée en arrière, les yeux injectés de , des plaques livides sur le , un mouchoir noué sur ses cheveux gras et plats, pas de , une bouche énorme et terrible. Le de ces hommes s’appelait Robespierre, le second Danton, le troisième, Marat.